REUNIONS DU CE – Que risque un des membres titulaire du CE qui n’assiste jamais aux réunions ?


Une fois élus par les salariés, les membres du CE sont et restent représentants du personnel jusqu’au renouvellement de l’instance. Les réunions plénières du CE sont effectivement obligatoires en ce sens qu’elles doivent avoir lieu, à l’initiative de l’employeur, tous les mois ou tous les 2 mois selon l’effectif de l’entreprise. Si certains élus ne viennent jamais, la direction ne peut rien faire. Pas question de présumer qu’ils ont démissionné de leur mandat ou de leur infliger une sanction disciplinaire. Le CE est tout autant impuissant, il ne peut pas démettre un de ses membres. Tout au plus, il peut faire ressortir dans chaque PV de réunion que certains élus sont systématiquement absents. Généralement, le PV indique la liste des présents et celle des absents. Les salariés finiront bien par remarquer le nom de celui qui est systématiquement aux abonnés absents. Ils s’en souviendront aux prochaines élections…