REINTEGRATION DU SALARIE – Les juges admettent toujours difficilement l’impossibilité pour l’employeur de réintégrer le salarié après l’annulation de son licenciement.


En l’espèce, une réintégration demandée par une salariée dont le licenciement  a été annulé n’est pas matériellement impossible même si l’entreprise a entre-temps fait appel à une entreprise de prestations de service pour effectuer les tâches de l’intéressée.

Cass. soc., 14 septembre 2016, n°15-15.944